Thessaloniki e-CMR pilot

Communiqué de presse

La Grèce en route vers le transport numérique

22 jun 2017 Thessalonique

La logistique numérique fait l’objet d’un soutien croissant. Dernière preuve en date : l’organisation, par la Grèce, de la première opération de transport nationale au moyen d’une lettre de voiture électronique.

Mettant en lumière les prochaines étapes liées à la mise en œuvre transfrontalière de l’e-CMR dans la région, le projet pilote souligne les avantages de ce système en termes d’efficacité de la chaîne d’approvisionnement et de transparence.

Après l’adhésion de la France et de l’Estonie, dernières des 11 parties contractantes au Protocole additionnel à la Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route, ce nouveau développement dans la région des Balkans renforce la dynamique tendant à l’échange dématérialisé de données relatives à la chaîne d’approvisionnement dans un futur proche, rendant les systèmes de transport plus transparents, précis et efficaces.

L’enregistrement des données en temps réel signifie que les agences reçoivent instantanément des informations sur les marchandises transportées, ce qui diminue les coûts et le temps des démarches nécessaires par la suite.

Boris Blanche, Directeur des opérations d’IRU, a déclaré :

« Les opérations de transport numériques procurent l’infrastructure nécessaire à la plupart des technologies transformatives de la mobilité, qui promettent de remodeler la façon dont les personnes et les marchandises circulent dans le monde. IRU se réjouit de soutenir et de faciliter l’e-CMR dans le cadre de la préparation stratégique de la révolution imminente du transport. »

Le projet pilote s’inscrit en préambule d’un événement de deux jours organisé à Thessalonique et intitulé « e-CMR: Going digital in road transport » (e-CMR : le transport routier à l’ère du numérique), axé sur la dématérialisation du secteur et la nouvelle révolution technologique dans le domaine de la logistique, qui est en train de refaçonner le transport.

Apostolos Kenanidis, Président de la Fédération hellénique du transport routier (OFAE), a déclaré :

« Le passage au numérique du transport routier n’est pas qu’une option. C’est une question de durabilité et de développement de notre secteur. À cet égard, nous sommes très heureux d’annoncer officiellement le lancement du projet pilote national e-CMR en Grèce. L’OFAE soutient pleinement cette initiative visant à tester et analyser les avantages des lettres de voiture électroniques en Grèce, qui sont l’avenir des opérations logistiques. »

Organisé par l’OFAE en collaboration avec Hermestrans SA et avec le soutien du ministère grec des Infrastructures et des Transports, l’événement a rassemblé des intervenants et invités des communautés politique et entrepreneuriale de Grèce, de pays voisins et d’IRU en vue d’identifier les prochaines étapes à suivre dans le secteur du transport au sein de la région des Balkans, qui s’inscrit dans un marché hautement mondialisé et compétitif.