truck road sunset

e-CMR

e-CMR : la lettre de voiture électronique, facile et efficace

Le transport international de marchandises est régi par une convention de l'ONU, la CMR ou Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route. Cette convention a été ratifiée par la plupart des nations européennes, ainsi que par plusieurs autres pays.

Les sociétés de transport de marchandises, les conducteurs et les destinataires de ces marchandises utilisent la lettre de voiture CMR, qui contient des renseignements sur la nature des marchandises transportées ainsi que sur les parties concernées par l'échange. Encore récemment, les lettres CMR n'existaient qu'au format papier, mais IRU milite aujourd'hui pour qu’elles soient remplacées par une version numérisée.

En février 2008, un protocole exigeant que la CMR puisse être gérée par voie électronique (e-CMR) a été ajouté à la Convention CMR. Ce protocole est entré en vigueur le 5 juin 2011 et 17 pays y ont adhéré jusqu’à présent : Bulgarie, Danemark, Espagne, Estonie, France, Iran, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Moldavie, Pays-Bas, République tchèque, Russie, Slovaquie, Slovénie, Suisse et Turquie.

L’e-CMR a été lancée officiellement en janvier 2017 lors d’une toute première opération transfrontalière avec des lettres de voiture électroniques entre l’Espagne et la France, prouvant ainsi que le système fonctionne et qu’il est simple à mettre en œuvre et utiliser. Une telle opération devrait faire des émules, ce qui rendrait le système encore plus utile et efficace pour tous.

Si la CMR a beaucoup apporté au secteur, l'e-CMR va encore plus loin

Au format papier, la lettre de voiture électronique présente de nombreux avantages : elle harmonise les conditions contractuelles régissant le transport routier de marchandises et simplifie le transport de fret en général. Une solution électronique à l'échelle mondiale garderait non seulement l'ensemble de ces avantages, mais elle permettrait de moderniser le système en supprimant les documents imprimés et en réduisant les frais de traitement. C'est pourquoi IRU travaille, soutient ses membres et l'ensemble de l'industrie dans l'adoption de l'e-CMR.

read-head truck road

Parmi les principaux avantages de l'e-CMR, on compte :

Une réduction des coûts

  • Des coûts de traitement 3 à 4 fois moins chers.

  • Une gestion accélérée (moins de données à saisir, suppression des documents papiers, fin des transmissions par fax / scanner / courrier, moins d'archives papier, etc)

  • Une facturation plus rapide

  • Une meilleure synchronisation des livraisons et des réceptions

Une plus grande transparence.

  • Une plus grande précision des données.

  • Des expéditions mieux surveillées et contrôlées.

  • Un accès à l'information en temps réel, avec des documents prouvant la prise en charge et la livraison des colis.

La nature numérique de l'e-CMR lui permet de s'intégrer facilement aux autres services et prestations utilisés par les entreprises de transport, tels que les déclarations douanières, ou les systèmes de gestion de flotte et de transport. En passant au format numérique, les trois parties impliquées dans toute expédition bénéficient d'une plus grande efficacité logistique, ce qui leur permet d'accroître leur compétitivité.  Enfin, l'e-CMR contribue à améliorer la sécurité sur les routes. En effet, elle peut être reliée à eCall, le système d'appel automatique des services d'urgence en cas d'accident de la route équipant les camions.