Experts en transport de marchandises dangereuses

Experts en transport de marchandises dangereuses

Programme de travail permanent et à long terme

  • Développer et analyser des propositions amendant les accords modaux. Surveiller, influencer et participer aux réunions du Groupe de travail de l’ONU sur le transport de marchandises dangereuses (WP.15) et aux réunions communes RID/ADR/ADN.

  • Analyser et commenter les propositions de la Commission européenne et participer aux réunions du TMD (Transport de marchandises dangereuses) de la DG TREN.

  • Développer la coopération avec d’autres organisations internationales afin de renforcer l’influence du secteur privé sur les législateurs. Organiser conjointement des séminaires et conférences.

  • Élaborer et analyser des propositions techniques pour améliorer les opérations de transport routier, leur productivité, leur couverture géographique, la sécurité routière, et la préservation des ressources naturelles, et réduire leur impact sur les routes, le bruit, les émissions et la consommation d’énergie.

  • Promouvoir, en coopération avec la CEE-ONU, les membres du GEMD de l’IRU et l’Académie de l’IRU, l’extension de la couverture géographique de l’ADR, notamment en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

  • Soumettre des propositions à l’Académie de l’IRU et promouvoir ses activités.

  • Surveiller et influencer les activités relatives à la sécurité du transport de marchandises dangereuses dans les tunnels routiers et au sein des entreprises de transport routier.

  • Surveiller et influencer la définition des responsabilités et des engagements de tous les acteurs de la chaîne de transport de marchandises dangereuses.

  • Surveiller et promouvoir des règlements uniques pour le transport de marchandises dangereuses dans le cadre de transports multimodaux.

  • Surveiller et oeuvrer pour l’harmonisation des activités des conseillers à la sécurité pour tous les modes de transport de marchandises dangereuses.

  • Surveiller et suivre les groupes de travail concernant différents types de transport (par exemple : déchets).

  • Surveiller et influencer l’introduction de technologies avancées afin d’exploiter le potentiel en matière de capacité des véhicules et d’atténuer l'impact sur l'environnement.

  • Surveiller et influencer l’introduction de solutions techniques inexploitées en vue d’exploiter, à titre de bonne pratique, les systèmes de transport intelligents (STI) pour réduire l’impact négatif des véhicules utilitaires sur l’environnement, ainsi que pour améliorer la sécurité au volant dans les véhicules utilitaires.

  • Tenir les membres informés du contenu, de l’interprétation et des modifications apportées à l’ADR et rédiger des projets de positions en étroite collaboration avec les membres.

  • Surveiller et influencer les parties contractantes pour la mise en oeuvre des décisions prises par les membres de l’IRU.

Bonnes pratiques - Transport de marchandises dangereuses par route