Le premier transport TIR intermodal permet de gagner cinq jours par rapport au seul transport ferroviaire | IRU
Intermodal TIR operation saves five days compared to rail-only

Communiqué de presse

Le premier transport TIR intermodal permet de gagner cinq jours par rapport au seul transport ferroviaire

22 nov 2017 Bandar Abbas

Le tout premier transport intermodal sous régime de transit douanier TIR, associant les modes routier, maritime et ferroviaire le long d’un corridor reliant l'Europe au Moyen-Orient, a permis d’obtenir un gain de temps de cinq jours, avec un potentiel important de réduction des coûts et de dynamisation des échanges. 

Parti de Ljubljana en Slovénie pour arriver à Bandar Abbas en Iran, le conteneur a transité par l'Italie et la Turquie, traversant la Méditerranée.

Cette initiative pilote met en évidence le potentiel que représentent des transports entièrement intermodaux dans cette région comme au-delà, ayant ainsi démontré que le TIR est le meilleur instrument de transit pour le transport intermodal de marchandises à longue distance.

Ceci est particulièrement intéressant pour les pays nouvellement admis au régime TIR, qui peuvent bénéficier de la norme intermodale dès le début de sa mise en œuvre.

Ce transport optimisé a été coordonné avec succès par une association membre d'IRU, l’Iran Chamber of Commerce, Industries, Mines & Agriculture (ICCIMA), en coopération avec les douanes iraniennes. Il comprenait un tronçon routier de Slovénie en Italie, suivi d’une traversée maritime allant du port italien de Trieste au port de Mersin en Turquie.

À son arrivée au port de Mersin, le conteneur a été chargé sur un train jusqu'à la douane iranienne de Razi, où le TIR a été réactivé, puis a poursuivi son chemin jusqu'au bureau de douane et terminal ferroviaire de Sahlan en Iran (à quelques 100 km de Razi), où il a été chargé sur un camion iranien en route vers sa destination finale, le port de Bandar Abbas. 

Le premier transport TIR intermodal permet de gagner cinq jours par rapport au seul transport ferroviaire

L’utilisation des outils informatiques TIR a considérablement facilité le transport intermodal tout en renforçant la sûreté de celui-ci et en permettant aux autorités douanières d'effectuer une évaluation préalable des risques inhérents à la cargaison. 

La coopération entre les représentants des autorités douanières, les associations membres d'IRU, les entreprises de transport et IRU est un exemple de réussite d’un partenariat public-privé pour favoriser les échanges dans la région.

GIZ Intertransport a soutenu le projet et le tronçon routier a été assuré par le transporteur TIR slovène Logistika d.o.o.

La suite de la combinaison intermodale de transports maritime, ferroviaire et routier a été organisée par l’entreprise iranienne de transport de marchandises Rahanjam International, membre d'ICCIMA. 

Afin de rendre le corridor intermodal pleinement opérationnel, les douanes iraniennes ont ouvert un bureau de douane à Razi pour l'utilisation du TIR et accepté le TIR à la fois comme garantie de transit et comme instrument de garantie pour le transport des marchandises sur le tronçon ferroviaire.

Les prochaines étapes incluront la coopération avec les douanes, les autorités ferroviaires et les transporteurs le long du corridor, afin de tirer parti du succès de cette première étape pour rationaliser les systèmes permettant d'utiliser le TIR pour plusieurs modes de transport successifs.

 

Contact
Karen Mazzoli 
Senior Manager, Media and Communications, IRU 
+41-22-918 27 96 (direct)
+41-79-633 89 53 (mobile)
karen.mazzoli@iru.org


Notes

A propos du TIR
TIR est le seul régime de transit douanier universel permettant le transport des marchandises par-delà les frontières internationales. Soutenant le commerce et le développement depuis plus de 60 ans, TIR est régi par la Convention TIR des Nations Unies, supervisé par la CEE-ONU et géré par IRU. Abréviation de Transports Internationaux Routiers, TIR représente l’une des plus grandes réussites parmi les conventions de transport international car il rend le passage des frontières plus rapide, plus sûr et plus efficace, tout en réduisant les coûts de transport et en stimulant le commerce et le développement..

A propos du transport intermodal de marchandises sous couvert du TIR
La Convention TIR permet le transport intermodal de marchandises à condition qu'au moins un tronçon du trajet soit effectué par route. Pour autant qu'une partie du trajet entre le début et la fin d'un transport TIR soit effectuée par route, d'autres modes de transport (rail, navigation intérieure, etc.) peuvent être utilisés. Au cours du tronçon non routier, la garantie TIR peut soit être suspendue, soit se poursuivre. En cas de suspension, le transport TIR peut reprendre en toute simplicité au bureau de douane situé à la fin de la partie non routière.

A propos des outils informatiques TIR pour le transport intermodal
L'utilisation des outils informatiques TIR a considérablement facilité le transport tout en renforçant la sûreté de celui-ci. L’application TIR-EPD a permis au titulaire du Carnet TIR d’envoyer gratuitement des pré-déclarations électroniques à tous les pays le long de l'itinéraire avec possibilité de consulter en temps réel le statut qui leur était attribué. En outre, l'utilisation du TIR-EPD a permis aux autorités douanières d'effectuer une évaluation préalable des risques inhérents à la cargaison transportée sous couvert du TIR. Quant au RTS (Real Time SafeTIR), il a permis aux autorités douanières de transmettre les données de fin d’opération TIR dès la fin du transport.