Véhicules saoudiens rapides face au désert

Communiqué de presse

L’Arabie Saoudite ratifie la convention TIR

24 mai 2018 Riyadh

Le gouvernement saoudien mettra en œuvre le système TIR afin d’améliorer et d’étendre son secteur du transport, conformément à sa Vision 2030 et à son Plan de transformation nationale 2020. L’Arabie Saoudite se positionne ainsi comme une plate-forme logistique incontournable. 


Alors que plus de 30 % du commerce mondial transite par la mer Rouge, l’Arabie Saoudite s’affirme comme un acteur essentiel du transit des marchandises au Moyen-Orient et, en particulier, parmi les pays membres du Conseil de coopération du Golfe. 

Toutefois, à l’heure actuelle, le commerce bilatéral entre les pays arabes est inférieur à 10 % et 5,8 % à peine des exportations saoudiennes se font vers ses voisins du CCG. Ce dernier s’est engagé à l’unanimité à rejoindre le système TIR, dont sont déjà parties prenantes le Koweït, le Qatar et les EAU ; Bahreïn et Oman doivent y entrer d’ici peu.

M. Umberto de Pretto, Secrétaire général de l’IRU a déclaré : « Cette ratification par l’Arabie Saoudite est une étape cruciale qui permettra une croissance considérable et une sécurisation des flux commerciaux dans le Golfe, dans le reste du monde arabe et même au-delà ».

Et d’ajouter : « Je suis ravi d’accueillir l’Arabie Saoudite dans la famille internationale TIR et je me réjouis de collaborer étroitement avec les autorités saoudiennes afin de rapidement mettre en œuvre le système. »


L’Arabie Saoudite rejoint ainsi des pays commerçants majeurs, comme le Pakistan, la Chine et l’Inde, tous récemment signataires de la convention. Les premiers transits TIR ont eu lieu la semaine passée à la frontière sino-russe et le mois dernier entre le Pakistan et l’Iran. 

TIR est le seul système de transit douanier à l’échelle mondiale. Il garantit le paiement de droits de douane et de taxes, et permet également une rapidité, une sécurité et une efficacité accrues des passages aux points transfrontaliers, tout en diminuant les frais de transport et en donnant un coup de fouet au commerce et au développement.

Les perspectives de transport et débouchés commerciaux du CCG seront au centre des débats en novembre prochain à Mascate, au sultanat d’Oman, à l’occasion du Congrès mondial d’IRU 2018. Il sera notamment question des nouveaux corridors intermodaux qui relient l’Afrique, l’Asie et l’Europe avec pour carrefour les pays du CCG qui utilisent le système TIR.


Contact:
Karen Mazzoli
Directrice des médias et de la communication
karen.mazzoli@iru.org
Tel:  +41 22 918 2796
Mobile: +41 79 633 8953