IRU signs agreement with UNECE

Communiqué de presse

IRU et l’ONU signent aujourd’hui des accords sur l’informatisation du TIR

6 oct 2017 Genève

Les accords sur l’informatisation du régime de transit douanier sous Convention TIR que signent aujourd’hui IRU et l’ONU vont renforcer l’efficacité et la sécurité des procédures douanières grâce à une meilleure gestion des données et ainsi dynamiser le transport et les échanges internationaux.

L’informatisation complète du régime de transit douanier TIR fait désormais l’objet d’un protocole d’entente (MoU) qui vient renforcer la coopération existante entre la CEE-ONU et IRU. Le texte prévoit le lancement de projets pilotes eTIR dans de nouveaux pays et établit une série de plans d’action annuels pour décider des étapes à suivre.

Olga Algayerova, Secrétaire exécutive de la CEE-ONU, a salué cette signature :
« L’informatisation du régime TIR va accroître la rapidité, l’efficacité et la transparence du régime de transit douanier TIR. Sans compter qu’avec l’intérêt croissant pour la Convention TIR, ces améliorations vont concerner de plus en plus de pays. Par ce protocole d’entente, la CEE-ONU et IRU réaffirment leur engagement à œuvrer ensemble pour la viabilité du régime TIR sur le long terme ».

Le message envoyé par cet accord est clair : l’informatisation permettra d’optimiser les avantages qu’offrent déjà les outils informatiques de transit d’IRU et les procédures douanières informatisées pour le bénéfice de l’ensemble des parties contractantes TIR.

Le Secrétaire Général d’IRU, Umberto de Pretto, a déclaré :
« Nous nous félicitons de ce partenariat renforcé avec la CEE-ONU. Grâce à de nouveaux projets pilotes eTIR et à une concertation régulière sur l’utilisation des outils informatisés de transport, douaniers et de transit, nous allons pouvoir développer et moderniser le régime TIR et du même coup stimuler les échanges et la croissance économique ».

En parallèle, les deux parties ont acté les termes d’un partenariat public-privé pour le financement des activités d’informatisation du TIR qui comprend des plans d’action annuels assortis de mesures concrètes et de résultats attendus.

Parmi les objectifs pour 2018 : donner aux administrations douanières qui le souhaitent les moyens d’intégrer un nouveau projet ; lancer le deuxième projet pilote et déployer un système synchronisé IRU/CEE-ONU avec bases de données miroirs.

Boris Blanche, Directeur des opérations d’IRU, a ajouté
« La signature de ces deux accords majeurs est une nouvelle preuve de l’engagement d’IRU à contribuer financièrement aux investissements nécessaires au niveau de la CEE-ONU pour mettre en œuvre l’informatisation du TIR ». 

Prenant acte des résultats positifs des premières opérations de transport pilote eTIR entre la Turquie et l’Iran, ces accords ont pour objectif d’encourager d’autres pays à aller de l’avant en s’engageant dans des opérations informatisées plus flexibles qui permettent aux transporteurs de transmettre leurs données par la voie électronique via divers mécanismes de déclaration.

Soutenue également par un programme d’ateliers régionaux lors desquels les grands avantages de la mise à disposition instantanée des données, du suivi en ligne et de la fiabilité accrue sont mis à l’honneur, l’informatisation complète du TIR n’a jamais été aussi proche.

Contacts

John Kidd
Responsable - Communications & Événements
John.Kidd@iru.org

Karen Mazzoli
Manager Senior, Médias et Communications
Karen.Mazzoli@iru.org

Agreement on TIR digitalisation
Umberto de Pretto, Secrétaire général d’IRU (à gauche) et Olga Algayerova, Secrétaire exécutive de la CEE-ONU (à droite)

IRU et la CEE-ONU signent des accords sur l’informatisation du TIR

Share